Le langage technique de l’archer

LEXIQUE DE L’ARCHER


ALLONGE DU TIREUR : lorsque l’arc est en tension, c’est la distance en centimètres entre le creux de l’encoche et le clicker.

AMORTISSEUR : élément fixé sur le stabilisateur qui absorbe les vibrations.

ARC CLASSIQUE : Les arcs « recourbés » sont les arcs « traditionnels ». Il est aussi appelé « arc Olympique » car c’est l’arme pratiquée lors des JO. Leur diversité est grande depuis les arcs de débutant en bois et fibre de verre, aux arcs en alliages légers (magnésium, aluminium) et branches à fibres de carbone ou autre composite à haute performance. Utilisé dans la plupart des spécialités, il est avec ou sans viseur. Il est composé de la poignée et d’une paire de branche.

ARC COMPOUND/ARC À POULIES : arc permettant de diminuer la puissance à l’allonge du tireur par un système de poulies. Il est agrémenté d’un système de visée avec loupe et la prise de corde se fait à l’aide d’un décocheur.

ARMEMENT : Action consistant à mettre l’arc sous tension avant de libérer la flèche.

BAND : Distance entre le creux de la poignée et la corde. Le band est fonction du type d’arc, des branches et de la corde. Voici des valeurs approximatives de band en fonction de la hauteur de l’arc :

  • Arc de 70 pouces : 8,50 à 9,75 pouces / 22,5 à 25 cm
  • Arc de 68 pouces : 8,25 à 9,50 pouces / 21 à 24 cm
  • Arc de 66 pouces : 8,00 à 9,25 pouces / 20,5 à 23,5 cm
  • Arc de 64 pouces : 7,75 à 9,00 pouces / 19,5 à 22 cm

Le meilleur band est celui qui occasionne le moins de vibrations sur l’arc. On peut le régler au son que fait l’arc au lâcher. Si le bruit est fort (claquements), il y a de fortes chances pour qu’il faille l’ajuster. On commence à le régler en mettant le band au minimum, puis on l’agrandit. Le bon band est atteint quand cela ne claque plus.

BANDER L’ARC : action d’armer l’arc, en accrochant les poupées de la corde sur les branches de l’arc.

BANDOIR/FAUSSE CORDE : accessoire permettant de bander sur l’arc pour y installer la corde.

BAREBOW : terme anglais qui veut dire ” tir sans viseur “.


BERGER BUTTON : accessoire améliorant le vol de la flèche. Dispose souvent de trois ressorts : un souple, un moyen, un fort. A régler rigoureusement selon le type de flèche et le groupement.

BEURSAULT : spécialité traditionnelle pratiquée à 50 m dans un jeu d’arc.

BLASON : les blasons existent en différentes tailles selon les distances et le type de tir. Par exemple, en field, ce sont des blasons avec un centre jaune et les autres zones sont noires (les zones valant de 1 à 5 points). Pour le 18 m, on utilise des blasons de 40 cm en mono spot  ou des tri spot, pour le tir fédéral et le tir fita des blasons de 122 cm de diamètre (les zones valant de 1 à 10 points)….

BRACELET/PROTEGE-BRAS : accessoire qui protège l’avant-bras d’arc lors du lâcher de corde.


BRAS D’ARC : bras qui tient l’arc.

BRAS DE CORDE : bras qui tire sur la corde.

BRIN : éléments de fils qui composent la corde. Une corde en fast flight comportera suivant les puissances d’arc :

  • 14 brins : 20 à 30 livres
  • 16 brins : 25 à 35 livres
  • 18 brins : 35 à 45 livres

CALIBRE : diamètre intérieur et extérieur du fût.

CARQUOIS : Accessoire servant à transporter ses flèches.

CLICKER/CONTROLEUR D’ALLONGE : lamelle métallique qui permet à l’archer d’avoir une traction constante sur l’arc et ainsi de libérer la flèche à puissance constante.

CORDE : élément accroché aux extrémités de l’arc qui sert à l’armement de ce dernier ; elle est formée par des “brins” en fil de Dacron, de Kevlar, de fast flight ou de Dynema. La partie centrale est recouverte d’un tranche fil où se fixent les points d’encochage.

DÉBANDER L’ARC : action d’enlever la corde de l’arc pour mettre ce dernier au repos.

DÉCOCHEUR : remplace la décoche manuelle sur les arcs compounds(poulies). S’utilise exclusivement avec des arcs compounds(poulies). Il en existe de tous les types et à tous les prix.

DÉTALONNAGE : réglage de la hauteur d’emplacement de l’encochage de la flèche sur la corde.

DRAGONNE : accessoire qui sert à retenir l’arc sur la main ouverte lors du lâcher et permet de laisser réagir l’arc librement.

EMPENNAGE : partie de la flèche qui représente l’ensemble des plumes naturelles ou plastiques assurant la stabilité et la sustentation de la flèche dans sa trajectoire.

EMPENNEUSE : instrument permettant de coller les plumes avec précision.

ENCOCHE : élément en plastique que l’on place à l’extrémité de la flèche et qui permet de maintenir la flèche sur la corde.

EPAULE D’ARC : épaule du bras porteur de l’arc.

EPAULE DE CORDE : épaule du bras qui tire la corde.

EQUERRE : instrument de mesure permettant de mesurer précisément le band, le point d’encochage (le détalonnage) et le tiller.

ETALONNAGE DE L’ARC : caractéristiques d’un arc fournies par le fabricant. Les caractéristiques mentionnées sur l’arc sont : sa hauteur, sa puissance à une allonge précise (en général, 28″ ou 71 cm).

FAST FLIGHT : fibres polyéthylène, résistantes et à longue durée de vie, ces fibres ont supplanté l’utilisation du kevlar.

FÉDÉRAL : Tir se pratiquant à l’extérieur à partir de 50 m à partir de la catégorie Cadet, à 30 m pour les minimes et à 20 m pour les benjamins. Le blason à 50 m est une cible de diamètre 122 cm en’arc.

FEUILLE DE MARQUE : Fiche servant à compter les points en compétition. Elle comprend le nom de l’archer et de son club, le numéro de licence de l’archer, sa catégorie et des tableaux pour marquer les points à chaque distance de la compétition. Cette feuille doit être signée par l’archer et le marqueur pour que les scores soient validés.

F.F.T.A. : Fédération Française de Tir à l’Arc.

F.I.T.A. : Fédération Internationale de Tir à l’Arc.

FÛT : le tube de la flèche.

GRAIN D’ORGE : différents types de points de mire, au choix du tireur. L’œilleton est la partie qui reçoit le grain d’orge.

GRIP : pièce qui est ajoutée d’office à la poignée de l’arc pour une prise plus confortable. On peut aussi la faire fabriquer par un armurier selon la morphologie de la main.

GROUPEMENT : notion qui définit la précision du tir par le positionnement des flèches les unes par rapport aux autres.

HAUTEUR D’ARC : distance exprimée en pouce, d’une poupée de l’arc à l’autre. Les hauteurs habituelles sont 70 pouces, 68 pouces, 66 pouces, 64 pouces. Cette valeur, correspondante à une poignée de hauteur standard (25 pouces), est inscrite sur la branche du bas de l’arc.

LACHER : action d’ouverture des doigts pour libérer la corde.

LATÉRAL : « avoir du latéral », c’est observer un décalage du groupement à droite ou à gauche par rapport au centre de la cible. Il suffit, dans l’absolu, de régler le viseur en conséquence.

LIVRE (pounds) : Unité anglaise utilisée pour mesurer la puissance d’un arc. Une livre (ou pound en anglais) correspond à 454 g. Les abréviations courantes pour désigner cette unité sont : lbs et #.

LONGBOW : arc monobloc utilisé en tir chasse uniquement.

LOUPE/SCOPE : système de visée (œilleton) utilisé uniquement en arc à poulies (compound).

M : Indique sur la feuille de marque “cible manquée”

MAIN D’ARC : main qui tient l’arc.

MAIN DE CORDE : main qui tire la corde.

MALADIE DE LA CARTE ou du jaune: impossibilité de se stabiliser sur le point à viser et décoche, par psychisme, au passage du “viseur” sur le point à viser, sans pouvoir s’y fixer.

MANQUÉ : se dit d’une flèche hors cible et est représenté par un M sur la feuille de marque.

NOCK SET : se place sur la corde pour faire les points d’encochage. Sert parfois aussi dans les réglages ou comme points de repère pour les compounds. Ils peuvent être métalliques ou faits avec du fil.

ŒIL DIRECTEUR : L’oeil qui gouverne la vision. Généralement l’oeil directeur correspond à la main la plus habile. Il existe toutefois un test simple permettant de le déterminer avec exactitude.

PALETTE : accessoire servant à la protection des doigts tirant la corde et permettant un dégagement unifié de cette dernière.

PAS DE TIR : ligne au sol marquant l’emplacement des pieds du tireur au moment du tir.

PESON : appareil qui permet de mesurer la puissance de l’arc.

PLASTRON : accessoire évitant le frottement de la corde sur les vêtements chez les archers dont la corde touche la poitrine en position de tir.

PLUMES (naturelles ou plastiques) : Elles forment l’empennage d’une flèche, qui en comporte 3, ces dernières étant appelées : plume coq, plumes poules.

PLUME COQ : plume de la flèche généralement d’une couleur différente des autres, positionnée vers l’intérieur de l’arc pour les arcs classiques et vers le haut de l’arc pour les arcs à poulies.

PLUMES POULES : les autres plumes d’une flèche.

PLUMES SPIN WING: plumes incurvées utilisées surtout pour le tir en extérieur avec des fûts en carbone. Permettent une très grande pénétration dans l’air.

POIDS : se placent sur les stabilisateurs pour mieux régler l’équilibre de l’arc.

POIGNÉE : c’est le corps de l’arc.

POINT DE PRESSION : lorsque l’arc est en tension, c’est le point de contact le plus important entre le grip et la main d’arc.

POINT D’ENCOCHAGE : repères constants sur la corde qui reçoivent l’encoche.

POINTE : embout de la flèche (il est parfois appelé enferron).

POUCES : environ 2,54 cm.

POUPÉE : désigne à la fois l’extrémité de la branche et de la corde.

PROTÈGE BRAS : évite les frottements et les bleus lors du lâcher de la corde.

PUISSANCE MARQUÉE : elle est exprimée en livres sur la branche inférieure de l’arc et mesurée pour une allonge de 28 pouces.

PUISSANCE RÉELLE : puissance constatée à l’allonge du tireur et mesurée à l’aide d’un peson.

REPÈRE ARRIÈRE : contact entre la main et le visage lorsque l’arc est en tension.

REPÈRE AVANT : positionnement de l’œilleton du viseur par rapport au centre de la cible.

REPOSE ARC : permet de poser un arc.

REPOSE FLÈCHE : permet de poser la flèche sur l’arc. Il doit être réglé avec précision. Au départ, on utilise des reposes flèches en plastique. Il existe aussi des reposes flèches magnétiques de très bonne facture pour les arcs olympiques. Sur les compounds, ils sont très sophistiqués et offrent différentes options de réglage.

SORTIE DE FLÈCHE : manière dont la flèche quitte l’arc, doit être réglée avec précision afin d’éviter que la flèche ne touche une partie de l’arc en sortant et pour obtenir un meilleur groupement.

SPINE : Terme anglais exprimant le coefficient de rigidité du tube de la flèche.


STABILISATEUR D’ARC/STABILISATION : Accessoire servant à équilibrer l’arc dans les plans horizontaux et verticaux. De fait, les stabilisateurs permettent à l’archer d’avoir une sensation d’équilibre en tenant leur arc qui facilite la phase de visée. Ils compensent la tendance de l’arc à revenir vers l’arrière lors de l’échappement de la flèche en reportant le centre de gravité de l’arc vers l’avant. Ils accroissent également l’inertie de l’arc, réduisant les effets de torsions qui nuiraient au départ de la flèche et permettant une meilleure stabilité dans le vent en extérieur. Enfin, ils réduisent les vibrations de l’arc lorsqu’une flèche est tirée. On peut tester l’effet d’absorption des vibrations en tenant avec un contact léger l’arc à l’horizontale et en frappant sur la corde. Les branches doivent, idéalement, arrêter de vibrer très rapidement. On peut ajouter des absorbeurs de vibration: élément caoutchouté portant des masse et vissé à l’avant d’un stabilisateur central, éléments de caoutchouc en forme de champignon collé sur les branches (attention cet accessoire diminue un peu l’énergie restituée par les branches), etc.

TILLER : Le tiller représente l’équilibre entre les branches de l’arc. La poignée. et le grip n’étant pas symétriques, le tiller doit être ajusté. Il s’ajuste en modifiant l’angle des branches. Il se mesure en mm et correspond à la différence entre la distance talon de la branche du haut/corde et la distance talon de la branche du bas/corde, l’arc étant au repos. Habituellement, pour un arc classique, la branche du bas est 3 à 5 mm plus proche de la corde que la branche du haut. Pour un arc à poulies, il doit être nul.

TIR F.I.T.A. : discipline olympique se tirant à la distance de 70 m à partir de la catégorie cadet, à 50 m en minime et à 30 m pour les benjamins sur un blason de 122 cm de diamètre, 50 m pour les arcs à poulies (compound) sur un blason de 80 cm de diamètre. Il est tiré 72 flèches par volées de 6 fl.

TIR FIELD : discipline se pratiquant sur un parcours accidenté à des distances allant de 10 m à 60 m.

TIR CHASSE : discipline de tir sur blasons animaliers.

TRANCHE FIL : permet de finir une corde et de la renforcer à certains endroits : poupées et points d’encochage. A choisir selon son type d’encoche.

TRI SPOT : blason composé de 3 cibles verticales utilisé généralement pour le tir en salle.

TUBE NU : flèche sans plume permettant de faire une série de tests.

V-BAR : permet de fixer les stabilisateurs pour obtenir différentes orientations au niveau des stabilisateurs latéraux positionnés en “V” au niveau de la poignée d’arc.

VISETTE : sert de second point de visée sur un arc compound (poulies). Toujours choisir l’orifice le plus étroit possible. Existe avec lentille de correction.

VISEUR : accessoire fixé sur l’arc et permettant de viser directement la cible.


VISUEL : petit morceau de papier ou de blason utilisé lors d’un test de réglage ou d’un travail technique, il est fixé directement sur la butte de tir (paille).

VOLEE : nombre de flèches tirées l’une à la suite de l’autre par un même tireur, sur une même cible (en compétition : volée de 3 ou 6 flèches).

X : Indique sur la feuille de marque la valeur du « petit 10 » et qui permet de départager les archers en cas d’égalité.